Space Frites

A la rencontre de frites dans l’Espace

  • 10.04.2019
  • Histoire
  • Space fries

    Ca fait déjà 3 ans que nous sommes rentrés dans l’Histoire de la frite grâce à David Antoine de Radio Contact qui a tout fait pour envoyer le premier paquet de frites dans l’Espace! Et nous le savons tous : les frites ne vont pas (que dis-je : jamais !) sans sauce. Pour l’occasion, nous avions uni nos forces avec David et son équipe du 16-20 pour créer une sauce totalement inédite… la 16-20 : une sauce sucrée et vinaigrée au goût d’oignons et de poivrons frits. Une sauce qui peut se vanter d’avoir voyagé plus loin qu’aucune autre !

    Aujourd’hui, pour célébrer cet anniversaire, nous prenons des nouvelles de ce paquet de frites. Que devient-il trois ans après son ascension ? Comment envisage-t-il sa retraite ? Comment vit-il le fait d’avoir été pris pour un canular par tant de gens ? Toutes ces questions qui vous empêchaient de dormir trouvent enfin réponses.

    Friet museum BruggeC’est au Friet Museum de Bruges que se repose aujourd’hui le célèbre paquet de frites. C’est vrai qu’il n’est plus très appétissant, loin de sa période de gloire. Mais il faut dire qu’un voyage dans l’espace, ça use. Il continue pourtant de se présenter aux visiteurs avec l’envie – et le devoir – de prouver au monde qu’il est bien réel. OUI, le 28 avril 2016, il s’est rapproché de l’espace comme aucun autre paquet de frites. ET OUI, il en est revenu en un morceau grâce aux cure-dents lui permettant de garder toutes les frites dans le même sachet (bon, et monter à quelques kilomètres d’altitude, ça assure une cryogénisation au top). Il en témoigne tous les jours dans ce musée on ne peut plus insolite qui retrace l’histoire de la pomme de terre et de la frite, entre diverses pièces de collection sur le sujet.

    Faites donc connaître la nouvelle au monde : des Belges ont envoyé des frites dans l’espace, même que c’est vrai ! Il fallait bien que ça vienne de chez nous finalement. Car le belge mange des frites en moyenne deux fois par semaine. De quoi trouver un prétexte pour goûter la 16-20 à l’occasion, non !?…